L’essentiel est dans l’humus

Publié le : 02/08/2018 11:12:51
Catégories : Produits

L’essentiel est dans l’humus

Quand on parle d’humus, on évoque souvent cette terre noire que l’on retrouve en forêt et qui sent le sous-bois. Les jardiniers recherchent cette qualité de sol, meuble et fertile. L’humus, symbole de fertilité est le garde-manger par excellence du sol. A l’état naturel, la création d’humus prend un certain temps voire même un temps certain mais grâce à Bactériosol et les micro-organismes spontanés des Technologies Marcel Mézy, la création se fait en quelques semaines seulement !

 

Pourquoi son rôle est-il si important dans le sol ?

Tout d’abord, ne pas confondre matière organique et humus, la matière organique qui peut provenir de différentes formes (litière, feuilles, fumier, divers débris organiques…) est la matière première, le matériau de base. L’action de faire évoluer cette matière organique en humus se fait par les micro-organismes et notamment les champignons, on parle alors d’humification. La matière organique devient alors une plus grosse molécule évoluée et stable. Ce processus est essentiel pour profiter au mieux des ressources que fournit l’humus.

 

L’humus participe à la structure du sol par sa nature stable et durable.

 

Intérêt dans les sols sableux :

Un sol sableux, c’est un sol qui par nature contient peu de nutriment, peu voire pas d’argile et est très drainant (l’eau et les nutriments s’évacuent très vite en profondeur). L’humus va pallier le manque d’argile et compenser en stockant lui-même les éléments et l’eau. Le sol retrouve ainsi davantage de texture et limite nettement les inconvénients que l’on connait d’un sol sableux.

Intérêt dans les sols argileux :

Un sol argileux, c’est un sol riche en nutriments (stockés par les particules d’argiles) mais peu aéré, souvent compact et peu drainant (l’eau ne s’infiltre pas en profondeur, elle ruisselle ou stagne). En séchant, le sol argileux rétrécit, se croute et laisse apparaître des crevasses.

L’humus va permettre de décompacter le sol et l’alléger car il va se lier à l’argile et assouplir la structure du sol.

 

Un rôle de garde-manger de la plante

L’humus a une action prépondérante en termes de fertilisation car l’humus ou le complexe argilo humique permet de retenir plus de 62 éléments nutritifs au profit des végétaux. C’est donc un menu complet offert à la plante pour sa croissance. Ces éléments sont stockés de manière durable et redistribués aux végétaux en fonction de leurs besoins et surtout au moment où la plante en a le plus besoin pour sa croissance ou son développement. En fonction de son métabolisme, une plante n’a pas les mêmes besoins en nutriments ou minéraux au cours de sa vie. En la laissant avoir la main sur sa nutrition, on évite ainsi les déséquilibres liés à des carences ou à des excès qui la fragilisent. Les plantes se portent alors bien mieux et sont beaucoup plus résistantes aux agressions extérieures.

 

Un rôle d’éponge, de stockage de l’eau

L’humus retient également l’eau agissant ainsi comme une éponge et la redistribue à la plante.

On peut ainsi économiser minimum 30% d’eau par un meilleur stockage et une meilleure redistribution. Les plantes sont alors moins exposées au manque d’eau et résistent nettement mieux à des épisodes de sécheresse.

 

Les bienfaits de l’humus sur un sol sont multiples et il est primordial de maintenir sa présence dans un sol pour envisager un jardin équilibré et bien portant.

L’Eco-fertilisant Bactériosol contient ces micro-organismes spontanés qui réalisent ce travail dans le sol, retrouvez les conditionnements adaptés à votre surface de jardin en suivant ce lien.

Partager ce contenu